AEO : est-ce vraiment le futur du SEO ?

Jason Pagnier

L’AEO, on vous l’évoquait déjà furtivement dans notre article sur le VSO, c’est une nouvelle mutation de notre bon vieux SEO… un variant si vous préférez. Ce n’est pas exactement la même chose mais ce n’est pas totalement différent non plus. Née de l’explosion continue des supports mobiles et du développement de la recherche vocale, cette modification digitale fait de plus en plus parler d’elle dans le monde du search marketing. On vous explique donc tout ce qu’il y à savoir sur le sujet.  

AEO et position “Zéro” 

L’une des grandes interrogations du moment, c’est de savoir si le SEO sera bientôt totalement remplacé par l’AEO. Acronyme d’Answer Engine Optimization, la formule est traduite en français par Optimisation des moteurs de réponse. Là où le SEO vise à vous faire grimper en tête des résultats sur les moteurs de recherche, l’AEO veut aller plus loin en vous permettant d’acquérir la position “Zéro”. Pour Google qui veut plus que jamais offrir des réponses directes et définitives, la position “Zéro” correspond au résultat enrichi. Ce résultat équivaut lorsque vous effectuez une recherche et encore plus lorsque vous posez une question à Google, à la réponse encadrée qui apparaîtra en premier lieu dans le menu déroulant du moteur de recherche. Pour l’heure, toutes les questions n’ont pas un résultat enrichi sur Google mais on considère avec le développement des intelligences artificielles, avec l’utilisation des appareils mobiles et avec l’apparition du VSO que Google va de plus en plus sélectionner les réponses les plus précises à des réponses demandées afin de les ancrer dans ses résultats. Pour prendre un exemple concret, lorsque vous posez à Google, la question : “Qui est Voltaire ?”, c’est le résumé issu de la biographie apparaissant sur le site de la FNAC qui sera mis en avant. Grâce à cela, la FNAC acquiert le lien “Zéro” et la majorité des recherches concernant le poète et ses œuvres mènera directement vers le site marchand de l’enseigne culturelle. Indispensable, une bonne stratégie AEO peut donc considérablement améliorer les résultats et les performances commerciales.

Structurer sa stratégie AEO

L’objectif de l’AEO est simple, il faut faire de Google, son allié numéro 1. Néanmoins, le chemin pour y arriver est relativement long et pour cela, il faudra mettre en place une stratégie efficace et pertinente. Premièrement, et ça reste la base de tout, votre stratégie SEO doit être soignée. En effet, Google a tendance à choisir en lien “Zéro”, l’un des trois premiers résultats de la recherche. Ici, c’est donc l’autorité et la notoriété de votre site qui pourront vous avantager. Si vous êtes déjà à la traîne en termes de référencement naturel, il y a peu de chances que vos efforts en AEO s’avèrent payants. Si votre SEO est déjà performant, alors, vous pouvez vous lancez pas à pas vers la conquête du lien “Zéro”. Pour cela, voici plusieurs conseils.

  • À l’aide de Google Analytics, répondez aux questions que se pose votre audience : vous pouvez écrire des articles dont le titre prendra la forme d’une question ou mettre place sur votre site web, une FAQ.
  • Créer un contenu HTML qui permettra aux robots de Google de mieux cerner vos pages. Dernière révision majeure du HTML, le HTLM5 reste à ce jour le plus adéquat. Diviser en sections, le HMTL5 aide Google à comprendre la structure et l’organisation de votre page. Plus c’est clair, plus vous êtes Google Friendly.
  • Pensez “vocal”. Adaptez-vous à la recherche mobile ainsi qu’au VSO ou les questions seront plus précises, plus longues et mieux formulées que pour une recherche classique.

En conclusion, l’Answer Engine Optimization prend de plus en plus de place. Il ne faut donc pas sous-estimer sa portée ni l’influence qu’il pourrait acquérir dans les prochains mois, les prochaines années. Cependant, le SEO reste à ce jour, le fondement d’une stratégie digitale efficace et pertinente. Une nouvelle fois, il est donc préférable de conjuguer les pratiques afin de mettre en place une stratégie solide qui vous guidera vers des résultats durables et ancrés dans leur époque. 

Jason Pagnier

Titulaire d'un master en journalisme, je suis à la recherche de nouveaux défis dans les domaines, du web, de la presse et de la communication (rédaction, Community management, ...). Passionné par l'industrie musicale, un job en label/maison de disques/start-up musicale serait pour moi l'eldorado.

Laisser un commentaire