INTERVIEW MÉTIER : AUDE REVIENT SUR L’ÉVOLUTION DU SEO

Jason Pagnier

Experte SEO, Aude est tombée dans la marmite dès les prémices et elle a su faire de son expérience une véritable force. À l’affût de tous les changements et de toutes les astuces, elle sait comment s’y prendre pour performer et pour trouver la stratégie qui conviendra le mieux aux projets sur lesquels elle travaille. Pour mieux comprendre l’évolution du SEO, nous lui avons posé quelques questions sur la pratique, sur son métier mais également sur sa vision de l’avenir. 

Peux-tu revenir sur ton parcours et ton évolution dans les métiers du digital ?

J’ai fait ma première formation multimédia en 97. Je crois que c’est là qu’on m’a parlé pour la première fois du SEO. À l’époque, la technique était un peu basique. Il s’agissait de répéter un mot-clé écrit en blanc sur un fond blanc. Ensuite, j’ai travaillé en tant qu’intégratrice HTML. On ne parlait pas encore de référencement. C’est en 2004, lorsque j’ai changé de société que le SEO est réellement apparu. À partir de ce moment-là, on ne faisait plus des sites pour faire joli mais pour gagner de l’argent. C’était encore difficile de convaincre les clients que le SEO était indispensable. Pourtant, tout était encore assez simple à ce moment-là. La recette : une bonne arborescence avec les mots-clés, les mots-clés partout dans la page (URL, balise, contenu, ancre, image, …) et du netlinking. Selon moi, c’est réellement à partir de 2010-2012, avec l’augmentation de la concurrence que tout s’est accéléré. Google a annoncé ses premiers gros changements, ils ont lancé des algorithmes et des pénalités, c’est à ce moment-là qu’il a vraiment fallu former des experts pour travailler le référencement. De mon côté, j’ai évolué, d’abord en tant que cheffe de projet acquisition de trafic SEO et SEA puis, plus récemment, en tant que consultante SEO. 

Si tu devais notifier / décrire, le plus grand changement qui a impacté ton métier depuis tes débuts. Que citerais-tu ?

Comme je le disais précédemment, le plus gros changement a clairement été l’augmentation de la concurrence. Sur certains mots-clés, on a parfois plus de chance de gagner au loto que d’arriver premier sur Google. Autre changement, le SEO est devenu plus exigeant. Au début, il fallait faire de beaux sites bien carrés. Puis, le contenu est devenu important, les choses se sont complexifiées. Quand Google a compris qu’il y avait un marché, les algorithmes se sont multipliés. Au départ, dans le SEO, on pouvait avoir plusieurs casquettes (intégration, rédaction, SEO, …). Aujourd’hui, il faut tellement se tenir à jour de chaque changement qu’on a besoin d’un spécialiste pour chaque catégorie. 

En quoi consiste ton quotidien d’experte SEO ? 

Le SEO, c’est une boucle stratégique. Si je devais résumer ça donnerait :  Stratégie -> analyse des KPI -> stratégie -> mesures -> analyse etc.

Boucle Stratégique SEO

Aujourd’hui, tout le monde veut la meilleure position sur Google, les agences et les spécialistes sont nombreux. La concurrence est grande. Comment fait-on pour arriver à des résultats concrets ?

De plus en plus, Google veut donner la réponse la plus fiable à ses internautes. Pour cela, il joue sur environ 300 critères mais globalement pour qu’un site soit bien référencé il faut : 

  • que la page ou mieux, le site soit le plus pertinent possible avec la requête de l’internaute
  • que la page ait une bonne notoriété (liens depuis des sites à forte audience => vers la page ou à défaut le site)
  • que le site soit fiable : pas d’erreurs, mis à jour régulièrement, existe depuis longtemps, beaucoup de pages sur la thématique de recherche de l’internaute
  • que le site facilite le travail de Google d’un point de vue technique (des pages faciles à comprendre, rapide à charger, peu de pages inutiles, …)

Selon toi, quels seront les grands bouleversements SEO de demain ?

L’évolution de Google nous met des bâtons dans les roues. Premièrement, le SEA et les annonces sont en tête des recherches. Ensuite, le pack local pénalise les pure players car il fait encore reculer davantage le premier résultat de la recherche. Si on ajoute à tout ça, le People Also Ask, les vidéos, les images, les suggestions et les réponses automatisées de Google, ça devient compliqué de générer du clic. De plus, l’anonymisation des données fausse les mesures Analytics et Google fait travailler son IA afin de donner des résultats de plus en plus précis. Avec la fin des cookies, on ne peut plus vraiment analyser les données de manière précise. D’ici quelques années, Google ne sera plus un moteur de recherche mais un moteur de réponse. Je pense que les SERP tels que nous les connaissons aujourd’hui ne seront plus les mêmes dans quelques années. 

Dernière question, quelle est selon toi la différence entre 99digital et une autre agence de webmarketing ?

La différence est très simple dans les autres agences où j’étais, on visait la première page de Google sur une trentaine de mots-clés pertinents. 99Digital vise la 1ere place de Google sur 3 à 4 mots-clés pertinents mais générant un trafic important ! 

 

–> Retrouvez également les articles d’Aude sur le site d’Oncrawl

Jason Pagnier

Titulaire d'un master en journalisme, je suis à la recherche de nouveaux défis dans les domaines, du web, de la presse et de la communication (rédaction, Community management, ...). Passionné par l'industrie musicale, un job en label/maison de disques/start-up musicale serait pour moi l'eldorado.

Laisser un commentaire