Top

Comment fonctionne le négative SEO ?

99 Digital / Agence SEO / Comment fonctionne le négative SEO ?

Objectifs du négative SEO

Le négative SEO ou NSEO est une pratique qui consiste à casser le référencement des sites de ses concurrents. Découvrons les techniques les plus fréquemment utilisées et comment les combattre au quotidien.

> Viser les top positions
ecran-desktop-seo-google

Le négative SEO part du principe que les algorithmes des moteurs de recherche deviennent de plus en plus exigeants. Avec l’objectif de garantir les résultats les plus pertinents aux internautes. Et de donner la priorité aux contenus les plus qualitatifs. Ce qui signifie que les sites qui ne respectent pas les recommandations des algorithmes sont pénalisés par les moteurs de recherche. Ils sont mal référencés.

Négative SEO : pratiques courantes

Le négative SEO s’inspire des pratiques que les moteurs de recherche sanctionnent :

  • les contenus dupliqués
  • les textes suroptimisés pour le SEO (bourrage de mots clés)
  • les backlinks trop nombreux et non pertinents
  • les sites pauvres en contenus originaux et bourrés d’articles publicitaires, que l’on appelle communément ferme de contenus
  • le référencement abusif, trompant les moteurs de recherche sur la qualité d’une page ou d’un site

Le négative SEO regroupe donc différentes techniques du black hat, manipulant le positionnement du site d’un concurrent. Pourquoi ? Parce qu’il est plus facile et plus rapide de pénaliser ses compétiteurs que de gagner des places dans les SERP.

Concrètement, l’annonceur mal intentionné va récupérer le contenu de votre site et le coller sur de nouvelles pages. Google considère alors le tout comme du contenu dupliqué et sanctionne le site avec le moins bon Ranking. De même, il va créer des dizaines, des centaines de backlinks toxiques vers votre site. Repérés par les algorithmes du robot, ils ont aussi des conséquences désastreuses sur votre référencement.

Le négative SEO n’est pas du hacking

Le plus inquiétant, c’est que le négative SEO ne requiert que peu de compétences spécifiques. Pas besoin d’être un grand hacker pour plagier vos contenus et les diffuser en masse. Ni même pour créer des backlinks toxiques. En général, ceux ci prennent la forme de commentaires totalement non pertinents, sur des pages sans rapport avec votre contenu mais avec une ancre optimisée sur vos mots clés. Le commentaire passe souvent inaperçu. Le plus souvent il s’agit de “article très intéressant”.

De quoi bousiller non seulement vos efforts de référencement mais aussi votre e-réputation. Avec cette technique, vous passez pour une personne prête à user des moyens les plus discutables pour augmenter votre visibilité… Vos pages semblent moins crédibles aux yeux des Internautes. Les plus avertis peuvent même vous dénoncer auprès de Google, sous la forme d’un rapport de spam. À vous alors de prouver votre innocence, ce qui peut être très compliqué.

Enfin, notez que les gens mal intentionnés peuvent aussi faire appel aux services d’un hacker. Ils vont alors prendre le contrôle de votre site : modifier vos fichiers, publier n’importe quoi, ajouter des publicités… Bref, le négative SEO est une méthode sournoise qui ruine en quelques heures une stratégie de référencement construite au fil du temps.

Comment savoir si mon site a été visé ?

Évidemment, avec ce procédé insidieux, une attaque de négative SEO n’apparaît pas au grand jour.
Mais si vous surveillez de près votre site Web, plusieurs indices doivent retenir votre attention :

  • une baisse de trafic brutale et soudaine
  • une chute dans les résultats des moteurs de recherche
  • une augmentation de backlinks de mauvaise qualité (à repérer sur Analytics)
  • une alerte de la part de Google (Pingouin ou Panda), indiquant que vos contenus ne respectent pas les bonnes pratiques SEO
  • un message de la part d’un internaute fidèle ou d’un partenaire qui voit apparaître de nouveaux liens entrants inappropriés

Enfin, le négative SEO est surtout un danger pour les “petits” sites, les nouveaux venus dans le monde du World Wide Web. En effet, un site avec une forte notoriété, qui est installé et jouit d’une bonne réputation, à la fois auprès de Google et des Internautes, sera moins visé. Il est donc très important de surveiller vos pages quotidiennement, voire plusieurs fous par jour pendant le lancement d’un nouveau site.

Mieux vaut prévenir que guérir

En matière de négative SEO, la prévention est votre meilleure arme. Il n’existe malheureusement pas d’outils précis pour vous alerter en cas d’attaque. À vous de garder un œil attentif sur votre site !

  • Via Google Search Console : c’est le meilleur moyen d’être informé si vous êtes visé par un hacker ou un malware. Mais cela vous indique également les éventuels problèmes d’indexation (des pages qui étaient indexées avant et qui ne le sont plus), de connectivité et de pénalité de la part du moteur de recherche. Enfin, Search Contrôle vous permet de surveiller vos liens entrants. Si vous constatez des liens toxiques, contactez immédiatement les webmasters des sites concernés pour qu’ils les suppriment de leurs pages.
  • Via Google Analytics : comme il permet de comprendre d’où vient votre trafic, il est très efficace pour repérer des clics depuis des sites totalement non pertinents et par conséquent, des liens toxiques. N’hésitez pas à dénoncer les liens néfastes dans Google Webmaster Tools.
  • Via un outil de contrôle de duplicate content : il existe plusieurs outils pour repérer et prévenir le contenu dupliqué (Positeo, Primaweb ou Plagspotter)

On le comprend, il est essentiel de mettre en place une stratégie de sécurité vraiment stricte. Selon votre degré de compétence technique, faites auditer vos pages par un professionnel. Il pourra repérer vos faiblesses et vous fournir de nouvelles recommandations, comme la création et le renouvellement fréquent de mots de passe puissants, le backup fréquent de vos bases de données, la mise à jour de votre CMS, la mise à jour d’un antivirus, etc. Pensez aussi à lancer de temps en temps un audit SEO. Cela vous permettra d’identifier d’éventuelles modifications non désirées sur votre site : changement du fichier robots.txt, quelques lignes de code

Enfin, ne tombez pas dans une forme de paranoïa. Si le négative SEO existe, il reste peu utilisé. Ces actions malveillantes n’offrent aucune garantie. Elles ne fonctionnent pas à tous les coups et ne font pas remonter les autres sites dans les résultats des moteurs de recherche. Bref, l’attaquant n’améliore en rien son référencement naturel avec ce genre de pratiques…

Expertise SEO

Vous souhaitez progresseer en référencement naturel ?