Top

Pourquoi Google Analytics est-il indispensable pour le SEO ?

99 Digital / Google  / Pourquoi Google Analytics est-il indispensable pour le SEO ?
Google Analytics

Pourquoi Google Analytics est-il indispensable pour le SEO ?

Google Analytics est un outil que la plupart des experts SEO utilisent. Il joue un rôle prépondérant dans la quête de la meilleure position sur les moteurs de recherche et la satisfaction client. L’année 2022 est une année qui commence mal pour le leader des logiciels SEO puisque la CNIL et le RGPD s’acharnent sur lui. 

Tout savoir sur Google Analytics et les faits qui pèsent contre lui dans cet article. 

Qu’est ce que Google Analytics et à quoi ça sert ?

Google Analytics est l’outil statistique de Google utilisé en référencement naturel. Avec cet outil, l’administrateur du site web est en mesure d’analyser son audience. Google Analytics a été créé en 2005 par Google. Il compte ¾ des utilisateurs sur le marché international. Cet outil SEO est apprécié pour sa gratuité, sa facilité d’utilisation et sa simplicité de manipulation. Les statistiques fournies par Google Analytics sont très utiles et multiples. Il fournit :

  • Une évolution graphique et chiffrée de l’audience d’un site web
  • Des détails sur le comportement des visiteurs : ce qu’ils font et par quels moyens ils ont trouvé le site.

L’outil Google Analytics est nécessaire pour atteindre vos objectifs, quelle que soit leur nature : achat sur le site, contact téléphonique, formulaire à remplir ou visite en magasin. C’est un outil de suivi de trafic avec des rapports personnalisés et des KPI ou indicateurs de performance-clé pour votre business. 

Google Analytics, comment ça marche ?

Google Analytics est un outil facile à apprivoiser. Il vous faut d’abord créer un compte puis le paramétrer sur Site Search.

Créer ou ajouter un comptes sur Google Analytics

En ajoutant un compte Google Analytics, vous pouvez catégoriser vos données en fonction de leurs spécificités et avoir ainsi une meilleure analyse. Pour ce faire, voici les étapes :

  • Connectez-vous à votre compte Analytics et rendez-vous sur Admin 
  • Cliquez sur « créer un compte » dans la section compte 
  • Cliquez sur Site web et saisissez le nom et l’url du site web 
  • Sélectionnez les fuseaux horaires et les catégories sectorielles des rapports 
  • Cliquez sur « paramètre de partage des données » et triez les paramètres dans la section 
  • Appuyez sur « obtenir un ID de suivi »

La prochaine étape est le paramétrage de Site Search. 

Google Analytics

Paramétrer Site Search de Google Analytics

C’est une étape essentielle pour créer des rapports pertinents sur les activités de recherche d’un utilisateur. Pour cela :

  • Connectez-vous à votre compte Google Analytics 
  • Rendez-vous sur Admin et sur Vue 
  • Cliquez sur « Paramètre de vue » et sur l’un des paramètres de requête que vous souhaitez : term, query ou search 
  • Supprimez les paramètres de requête URL dont vous n’avez pas besoin 
  • Enregistrez les modifications effectuées.

Il est capital de bien identifier le paramètre de requête qui correspond à votre site web.

Par exemple, vos mots-clés sont Summer beach, l’url contient donc la requête suivante : http:///www.google.com/#hl=fr & q=summer+beach 

Une fois que vous avez compris le concept de Google Analytics, il vous faut connaître les différents types de rapports que vous pouvez effectuer avec Google Analytics. 

Les 4 différents types de rapports effectués par Google Analytics 

1. Le rapport d’audience par Google Analytics

Les rapports d’audience by Google Analytics comprennent 3 types d’informations : les informations essentielles, les informations supplémentaires et les segments. 

Les informations essentielles du rapport d’audience 

Ces informations essentielles comprennent les renseignements sur vos visiteurs qui se déclinent en plusieurs sous-rapports :

  • Critères démographiques : âge, sexe et nationalité ;
  • Critères géographiques : localisation et langue ;
  • Système d’exploitation utilisé par le visiteur : Mac, Windows… ;
  • Appareils utilisés par le visiteur : ordinateur portable, PC ou smartphone.

Pour ce faire, Google Analytics déploie Audience Overview qui donne un rapport de vue d’ensemble. Il permet de connaître :

  • Le nombre total de visiteurs du site (session)
  • Les visiteurs uniques (users)
  • Les nombres de pages vues (page views) et le nombre de pages consultées pour chaque session (page per session)
  • La durée du temps de visite (average session duration)
  • Le taux de rebond (bounce rate)
  • Les nouveaux utilisateurs (new users).

Les informations supplémentaires du rapport d’audience de Google Analytics

Ces informations supplémentaires sont affichées en bas de la vue d’ensemble et proposent des renseignements additionnels du visiteur tels que :

  • La langue, le pays et la ville
  • Le navigateur utilisé
  • Les fournisseurs de service
  • Le système d’exploitation mobile 
  • La résolution d’écran des mobiles

Les segments du rapport d’audience Google Analytics

Les segments du rapport d’audience permettent d’avoir une analyse plus précise de vos visiteurs. La segmentation vous aide à analyser les données de vos visiteurs via votre SEO ou via les données étrangères. 

Ces diverses informations en rapport d’audience vous aident à améliorer votre ciblage, votre logistique d’expédition, de promouvoir la proximité avec vos clients, de déterminer votre mode d’affichage, ainsi que d’optimiser l’expérience utilisateur.

2. Le rapport de comportement par Google Analytics

Les rapports de comportement vous offrent les données essentielles pour améliorer le contenu de votre site et les interactions avec vos utilisateurs. Vous pouvez connaître les informations suivantes :

  • La vitesse de chargement des pages ;
  • Le taux d’abandon pour chaque page et le taux d’abandon de panier ;

En général, le taux d’abandon est causé par le désintéressement de votre visiteur ou une désorientation du visiteur. En connaissant le niveau du taux d’abandon, vous pouvez mettre en place une stratégie pour le limiter. L’importance des informations sur le comportement vous aide à choisir des contenus plus pertinents, à satisfaire vos consommateurs et accroître votre taux de conversion. 

3. Le rapport d’acquisition par Google Analytics

Les rapports d’acquisition permettent d’étudier en détail les différentes sources et supports de trafic :

  • Le trafic payant SEA
  • Le trafic naturel SEO 
  • Les sites référents

Ce compte-rendu du rapport d’acquisition vous aide à évaluer et à améliorer vos méthodes pour attirer plus de visiteurs. En ayant connaissance des motivations de vos visiteurs, vous pouvez maximiser votre audience. 

4. Le rapport de conversion par Google Analytics

Les rapports de conversion sont activés lorsque vous cliquez sur l’onglet « suivi du commerce électronique » dans Google Analytics. C’est une plateforme extérieure qui vous transmet toutes les informations relatives à votre taux de vente, à votre taux de conversion et à vos services et produits. Il permet aussi de savoir :

  • Le type d’article acheté par vos clients
  • La quantité des articles vendus 
  • Les revenus engendrés par ces achats
  • Un compte-rendu de la transaction, des frais et des livraisons

Les rapports de conversion de Google Analytics vous aident à générer plus de ventes, à adopter la meilleure stratégie marketing grâce à la connaissance des préférences de vos clients. C’est aussi un bon indicateur de profil. En connaissant la quantité des produits vendus, vous pouvez faire des remises ou supprimer les frais de port pour des commandes volumineuses. 

Google Analytics présente donc de nombreux avantages et semble être un outil tout-en-un pour votre référencement naturel. Cependant, ces derniers temps, il crée la polémique chez les internautes après la décision prise par la CNIL à son encontre. 

Google Analytics

Pourquoi Google Analytics pose-t-il problème (droit de la vie privée, CNIL, RGPD) ?

Le RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données encadre toutes les organisations publiques et privées qui traitent des données personnelles pour leur compte. C’est le cas de Google Analytics. À cet égard, la CNIL ou Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés dénonce la trop grande intrusion de Google Analytics sur la vie privée des internautes. Février 2022, la CNIL a mis en demeure un gestionnaire de site de stopper l’utilisation de Google Analytics sous peine de sanctions. La cause de cette mise en demeure est le non-respect du RGPD et l’absence de garanties sur les transferts de données. 

Pour comprendre les faits, il faut remonter au début des conflits.

Le début de la décision émise contre Google Analytics

La décision de la CNIL fait suite aux plaintes déposées par l’association NOYB ou None of Your Business. Selon son président Max Schrems, Google Analytics transfère des données collectées au sein de service sans tenir compte des règles de la RGPD. La CNIL donne raison à NOYB. Un gestionnaire de site qui est jusqu’à présent resté anonyme a été mis en demeure par la CNIL le 10 février 2022. La raison est la non-conformité de l’utilisation de Google Analytics qui contrevient l’article 44 du RGPD. Le gestionnaire inconnu doit se soumettre à cette conformité et dispose d’un mois pour le faire sous peine de sanction lourde à hauteur de 20 millions d’euros soit 4 % de son chiffre d’affaires mondial. 

Les raisons de la guerre indirecte de la CNIL contre Google Analytics

Il y a plusieurs raisons qui poussent la CNIL à mettre en demeure les gestionnaires qui utilisent Google Analytics. 

  • Les données de Google Analytics ne sont pas anonymes, car il attribue un identifiant à chaque visiteur d’un site web.
  • Il est possible de remonter à l’identité du visiteur par son adresse IP ou les données stockées par les cookies.
  • L’IP, les témoins de connexion comme les cookies combinés aux identifiants uniques peuvent identifier des personnes et servir à créer des profils.

Google Analytics est donc bien concerné par la loi RGPD. 

Le mouvement contre les mauvaises pratiques de Google Analytics tend à se généraliser puisque les homologues européens de la CNIL sont concernés. Suite aux 101 plaintes déposées par NOYB, dans tous les États européens, c’est devenu un mouvement général européen pour la mise en place d’une souveraineté numérique européenne. Il faut aussi comprendre que Google Analytics ne sera pas le seul visé, mais que d’autres éditeurs de services numériques vont être scrutés de près. 

Ordinateur Google

4 options qui s’offrent aux utilisateurs de Google Analytics

Après la décision de la CNIL à l’encontre de Google Analytics, ses utilisateurs doivent se tourner vers d’autres alternatives. En voici 4 :

Option 1 : se tourner vers une autre solution d’audience

L’intention derrière cette décision contre le géant Américain est de préconiser des solutions alternatives européennes. Si vous optez pour un serveur situé en Europe, vous ne courrez pas le risque que vos données soient transférées aux États-Unis. Pour cela, vous avez les outils comme Matomo ou AT Internet qui proposent les mêmes services que Google Analytics. 

Option 2 : rendre les données de Google Analytics anonymes

Si vous affectionnez particulièrement les fonctions de Google Analytics, vous pouvez anonymiser vos données sur cet outil. En effet, les données anonymes ne sont pas régies dans le cadre RGPD. Pour ce faire, il faut enlever les cookies GA de votre site internet ou empêcher les collectes des IP par Google. C’est une alternative qui ne présente pas de problèmes puisqu’elle remet en cause le fondement et principe même de Google Analytics. L’identification de la personne est impossible et la capacité de l’outil est affectée, car l’intérêt du service Google diminue. 

Option 3 : patienter pour une évolution de Google Analytics

Comme la décision de la CNIL ne concerne pas directement Google Analytics, il est préférable d’attendre un peu. Google va réagir et évoluer pour répondre plus aux attentes RGPD. D’ailleurs, le lendemain de la décision de la CNIL, Google Analytics va faire des efforts en ce sens en ajoutant des paramètres qui aident les utilisateurs à personnaliser leurs données analytiques. Il faut donc attendre et prendre le risque d’une mise en demeure ou désactiver votre compte en supprimant le script GA. 

Option 4 : espérer un nouveau Privacy Shield

Le Privacy Shield est un accord entre L’UE et les USA autorisant le transfert de données personnelles entre les deux continents avec une protection juridique égale. En 2020, la Cours de Justice de l’Union Européenne a estimé que cette condition de protection n’était pas remplie. Il est donc envisageable que de nouveaux accords soient établis. Un nouveau Privacy Shield est attendu par de nombreux géants du monde numérique comme Méta. Mais c’est une option qui n’est pas encore dans l’immédiat. 

Ces solutions présentent chacune des risques, il est donc plus judicieux de vous tourner vers un conseiller expert dans le domaine. 

CONCLUSION

Google Analytics a conquis de nombreux sites web dans le monde du fait de sa gratuité et de son outil complet pour le SEO. C’est un des meilleurs outils pour visualiser l’audience d’un site, mesurer le KPI, booster ses ventes grâce à la connaissance approfondie du profil client et pour optimiser l’expérience utilisateur. Le logiciel rencontre actuellement des problèmes avec la RGPD et la CNIL qui l’accuse de violer la vie privée des internautes. Comment cela va-t-il finir ? Seul l’avenir nous le dira. 

15 ans d’expérience SEO Corinne est à la direction d’une vingtaine de personnes. Elle supervise l’ensemble des projet SEO de 99digital, elle organise les formations et forme les consultants.

No Comments

Post a Comment