Top

Les NFT, c’est quoi ? Définition, principe et exemples

99 Digital / Business  / Les NFT, c’est quoi ? Définition, principe et exemples
NFT c'est quoi

Les NFT, c’est quoi ? Définition, principe et exemples

Si vous suivez un peu l’actualité du monde digital, vous avez sans doute entendu parler de NFT. Depuis quelques années, les NFT succèdent aux cryptomonnaies, et complètent l’univers de celles-ci. Mais un NFT, c’est quoi précisément ? À quoi cela correspond-t-il dans des termes simples ? Pas de panique, on est là pour vous éclairer à ce sujet, à travers des définitions et exemples ! 

 Une NFT, qu’est-ce que c’est ?

NFT signifie “Non Fungible Token”, en français, jeton non-fongible. Ne vous arrêtez pas à ce terme barbare, que nous vous expliquerons par la suite. Pour vulgariser ces termes, un NFT est un élément numérique unique, authentifiable, et dont la valeur peut évoluer. À contrario d’une monnaie, deux NFT n’ont pas nécessairement la même valeur, et ne sont pas interchangeables. À contrario d’une œuvre d’art matérielle, ces jetons sont numériques, et intégrés sur une blockchain. Commençons par comprendre le principe du fongible/non-fongible. 

Quelle est la différence entre le fongible et le non-fongible ?

Pour bien comprendre le principe d’un NFT, il vous faut comprendre le fongible et non-fongible.

Quelque chose de “fongible” correspond à un élément sans individualité propre. Il s’agit par exemple, d’un objet ou d’un fichier, de même espèce et qualité. Les éléments fongibles peuvent se remplacer les uns les autres, et sont donc interchangeables. Leur valeur est similaire. C’est par exemple le cas d’une monnaie. Outre pour les collectionneurs, une pièce de 1€ équivaut à une autre pièce de 1€.

Quelque chose de “non-fongible” est au contraire un élément qui dispose d’une individualité propre. Qui est unique, n’est pas interchangeable, et dont la valeur évolue. Ils ne peuvent pas être remplacés à l’identique de par leur singularité. Par exemple, une œuvre d’art, ou encore, un bâtiment.

Il faut ensuite distinguer ce qui est digital, de ce qui est matériel. Dans les cas des monnaies par exemple : une pièce d’un euro est matérialisée par une pièce de monnaie en métal. Quant aux crypto-monnaies, il s’agit de fichiers numériques et donc digitaux. 

NFT Web digital

 

Blockchain, cryptomonnaie, NFT, les différences et définitions

Maintenant que vous avez compris que les NFT étaient des éléments digitaux, non-fongibles, il faut savoir les différencier. La crypto-monnaie est digitale mais fongible. Il en existe plusieurs types, dont les plus connus : le bitcoin, ou l’Ethereum. Ces monnaies peuvent par exemple être transformées en “argent réel” par la vente. Elles permettent d’autres actions, comme l’acquisition de NFT.

La crypto-monnaie peut donc s’apparenter à de l’argent, qu’on range dans un portefeuille.
Les NFT se traduisent par des biens de différentes natures, aux valeurs variées.

Quant à la blockchain, celle-ci correspond initialement à un espace de stockage et de transfert des données. Elle permet aux utilisateurs de procéder à des opérations sécurisées et enregistrées, sans intermédiaire. La blockchain est une technologie utilisée dans de nombreux secteurs : celui de la crypto, mais pas seulement. On la retrouve aussi dans les banques, les assurances, la logistique, l’agro-alimentaire… 

Les différentes grandes catégories de NFT

Maintenant que vous avez bien compris les disparités entre crypto-monnaie, NFT, et Blockchain, passons aux choses sérieuses. 

Tout comme il existe plusieurs crypto-monnaies, il existe différents types de NFT. On reconnaît dans ce domaine trois grandes catégories : 

  • Les œuvres d’art en NFT
    Elles correspondent à des Artwork digitaux, vendus en pièce unique. On retrouve dans cette catégorie des pièces collectibles.
  • Les NFT de jeu
    Items de jeux, parcelles, trading cards games, et notamment NFT métaverse. 
  • Les NFT de certificats
    Brevet, certificats, actions et investissements divers.

Dans ces grandes catégories, on retrouve plusieurs autres sous-domaines. C’est notamment le cas pour les utility et les security tokens. Le domaine reste en pleine expansion, et sous l’influence des marques et créateurs. Nike par exemple, développe “Cryptokicks”. Un NFT visant à authentifier ses chaussures, mais permettant également leur intégration dans des jeux-vidéos.

Parmi ces NFT, notons que certaines sont dites “collectibles”. Cela signifie que ces dernières sont produites en collection. Il existe donc différentes pièces d’une même série. Le but sera alors, pour les collectionneurs et acheteurs, d’en récupérer le plus possible. Cela peut concerner des séries d’Artwork, mais aussi les Trading Cards Games par exemple !

NFT Crypto

 Les plateformes spécialisées en NFT

Il existe plusieurs plateformes qui vous permettent de collecter des NFT. Parmi les plus connues, on retrouve :

  •  Rarible,
    Surtout dédiée au secteur artistique, il est possible d’y vendre et d’y acheter des NFT.
  • OpenSea,
    Qui est une des plus grandes places de marché, avec des NFT variées. 

Rappelons que le fait d’intervenir sur ces places de marché vous demandera de disposer d’un portefeuille virtuel. Celui-ci sera alimenté par des crypto-monnaies achetées ou gagnées. Chaque crypto-monnaie dispose d’au moins un portefeuille compatible (comme MétaMask pour l’Ethereum par exemple). Il existe différents types de portefeuilles pour stocker les cryptos, en ligne ou non. 

Comment vendre ou acheter des NFT ?

Maintenant que vous avez compris le principe des NFT, vous aurez sans doute envie de passer à l’étape suivante. À savoir, comment acheter, ou comment vendre des NFT ? Autrement dit, comment entrer dans le business des NFT ?

Pour acheter des NFT, le processus n’est pas trop complexe. Grâce à un portefeuille de crypto-monnaie, vous pourrez réaliser vos achats sur les places de marché.

Pour les vendre, cependant, c’est une autre histoire ! Certaines plateformes, comme Rarible, vous permettent de ne pas payer de coût à la mise en ligne de votre NFT. Pour d’autres, comme OpenSea, vous devrez minter votre NFT. Le mintage d’un NFT correspond à son intégration dans la blockchain. C’est comme le fait de frapper une pièce avant qu’elle ne rejoigne le système monétaire. Ce mint la rend inviolable, unique… Et parfois, ça a un coût !

Quoi qu’il en soit, on espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair au sujet des NFT. Il s’agit d’un domaine vaste, qui demande un peu de patience et d’apprentissage pour se lancer sereinement. Le domaine des NFT n’en est pas moins en pleine croissance, et nous réserve sûrement de belles surprises ! Affaire à suivre…

Ancien bras droit des annonceurs, il évolue aujourd’hui en agence et la vision des clients n’a donc aucun secret pour lui. Expert de Google et des algorithmes, il est ouvert sur le monde de demain. Cryptomonnaies, NFT et métaverse en ligne de mire.

No Comments

Post a Comment