5 erreurs SEO qui impactent votre ROI

Pierre Woo

Le référencement naturel ou SEO est une stratégie de marketing digital indéniable pour se faire une place sur les moteurs de recherche ou SERP. Chaque détail compte et connaître les erreurs SEO à éviter est déjà un grand pas pour ne pas affecter votre ROI.

Voici 5 erreurs SEO classiques et comment les corriger. 

Erreur SEO N° 1 : Négliger la redirection du site dès son lancement

La redirection est un point crucial lors du lancement ou de la migration de votre site web. C’est une opération complexe qui exige la mise en place d’une stratégie de redirection préparée et implémentée.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Sans redirection, votre site contient un lien interne vers une page qui n’existe pas/plus ou qui a été redirigée. Vos clients et prospects ne vous retrouvent plus sur Google et vous ne générez plus de trafic sur votre site web. Et pire encore, votre visibilité de recherche chute et les mois de travail de l’équipe marketing sont effacés en un laps de temps. 

Comment remédier à cette erreur ?

La redirection URL la plus utilisée est la redirection 301 qui est une redirection côté serveur. Elle permet de rediriger de façon permanente vos visiteurs vers votre page actuelle. Cette redirection indique aux moteurs de recherche que la page en question n’est plus disponible sur l’adresse URL. De ce fait, la page n’est plus indexée et le lien de l’ancienne page est transféré sur la nouvelle. Grâce à la redirection 301, vous conservez l’autorité de votre ancienne page et vos efforts SEO ne sont pas vains. Il faut cependant vous assurer que votre ancienne URL ne sera plus utilisée. Vous pouvez faire vous-même la redirection 301 :

Rendez-vous sur votre fichier. Htaccess et insérez le code : RedirectPermanent/repertoire/page-a-rediriger.html ;


Une autre alternative : insérez dans le code source HTML de la page à rediriger le code PHP < ? php header (‘Status: 301 Moved Permanently’, false, 301);

Faire appel à un professionnel si le cas est complexe pour ne pas causer de dommage sur votre site web.

Pour que les internautes puissent accéder à votre site, les redirections doivent être diffusées en même temps. 

Erreur SEO n° 2 : une vitesse de chargement trop lente

Un temps de chargement lent (plus de 10 secondes) est dû à des années de négligences sur les diverses fonctionnalités qui font ralentir les pages d’un site.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Un site qui prend du temps à charger est pénible à utiliser. Effectuer une action simple prend longtemps et décourage l’internaute. De ce fait, vos clients sont plus enclins à abandonner le site plutôt que de continuer. Un chargement trop lent impacte aussi votre positionnement. 47 % des utilisateurs jugent d’emblée la performance d’un site par sa vitesse de chargement (2 secondes en moyenne). Google considère d’ailleurs le temps de chargement comme un facteur de classement SEO. C’est un point clé SEO pour les sites E-commerce. 

Comment remédier à cette erreur ?

Pour éviter un chargement trop lent de votre site, voici quelques conseils :

Autorisez la compression GZIP qui compresse les fichiers sur HTML, CSS et JavaScript pour les rendre plus légers ;
Minifiez Javascript et CSS en réduisant la taille et le poids d’une page ou d’une application avec son code (saut de page, espace…) ;
Mettez les contenus en haut de page au-dessus de la ligne de flottaison pour diminuer le risque d’un fort taux de rebond ;
Réduisez le poids des fichiers médias (caméra, photos..) qui peuvent être extrêmement lourds.

Une vitesse de chargement rapide offre une expérience utilisateur réussie, un fort taux de rebond et donc plus de revenus. 

les erreurs web

Erreur SEO n° 3 : sous-estimer la force d’un contenu de qualité

Penguin, l’algorithme de Google, se charge de référencer les sites avec un contenu frais et de qualité. Un bon contenu signifie plus de liens et de backlinks de qualités.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Des articles bourrés de fautes d’orthographe, de contenus dupliqués ou faits à la va-vite pour y insérer les mots-clés sanctionnent la page source. Les visiteurs jugeront votre article comme étant inutile et quitteront votre page sans y revenir. Il ne suffit pas de miser sur la quantité de mots, mais surtout de privilégier la qualité. Si un visiteur quitte rapidement votre site web après son arrivée, Google va en déduire que vos textes sont de mauvaise qualité et que votre taux de rebond est faible. Ainsi, votre classement sur les moteurs de recherche sera impacté. 

Comment remédier à cette erreur ?

Le but est que le visiteur devienne un lecteur et que vos textes le captivent. Pour améliorer vos contenus web, voici quelques astuces SEO :

Planifiez votre contenu et privilégiez la relecture pour éviter les contenus bâclés ;
Ne pas recourir à un robot pour rédiger votre article ;
Soignez le format et la présentation de votre article : pas de texte trop dense ou de paragraphes interminables ;
Aérez vos textes avec les balises métadescriptions, titres, sous-titres et ajouter des espaces toutes les 3 à 10 lignes ;
Mettez des images et des vidéos pour attirer le regard de vos visiteurs.

Le contenu est roi dans un site web.

Erreur SEO n° 4 : Cannibaliser les mots-clés en mettant vos contenus en concurrence avec eux-mêmes 

La cannibalisation des mots-clés est le fait d’avoir plus d’une page qui traite d’un même sujet, ce qui est très mal perçu par Google.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Ignorer les contenus de vos pages est une grosse erreur qui bloque votre succès, car votre concurrent peut être votre propre entreprise. Un même article décliné en plusieurs versions et avec les mêmes mots-clés est une erreur perceptible par l’algorithme de Google. Cela réduit votre chance d’atteindre un bon classement. Google détermine d’abord laquelle de vos pages traite mieux le sujet abordé avant de décider si votre site offre une meilleure réponse que vos concurrents. Ainsi, en créant des contenus similaires sur toutes vos pages, aucune n’arrivera à se classer en bonne position, car les SERP sanctionnent les contenus dupliqués. 

Comment remédier à cette erreur ?

Il faut mettre en place une stratégie SEO pertinente en définissant les mots-clés que vous souhaitez cibler. Cela vous évite de créer des contenus dupliqués par erreur qui abordent deux fois le même sujet. Pour ne pas faire de cannibalisation de mots-clés, voici quelques conseils :

Auditez vos contenus pour identifier la duplication avec des outils SEO appropriés comme Linkdex ou Screaming Frog ;

Au lieu de publier plusieurs articles, faites un long texte sur le thème de votre choix avec une accroche comme « le guide de… » que vous pouvez alimenter au fur et à mesure ;

Si vous avez trop d’articles sur un même thème, faites le tri de la meilleure version et intégrez des éléments importants (image, tableaux, etc.) ;

Attirez l’attention des moteurs de recherche Google ou Bing sur votre article favori en ajoutant sur les autres articles des balises canoniques censées rédiger le SERP vers l’article phare.

En insérant ces balises, vous indiquez à Google l’article qui correspond le mieux aux requêtes des internautes. 

Erreur SEO n° 5 : Négliger la partie URL 

Les URL d’une page sont utiles aux moteurs de recherche, mais aussi pour aider les visiteurs. Ils servent à localiser chacune des pages de votre site internet. Ne pas en créer est une erreur tout comme la modifier.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Un mauvais choix d’URL impacte sur le SERP. Ce dernier ne peut pas indexer ni explorer votre page. L’URL est un endroit stratégique pour intégrer les mots-clés, si vous ne la travaillez pas assez, vous perdez une bonne occasion d’optimiser votre page web et de booster votre classement. De même, si vous modifiez votre URL actuelle sans prévenir Google, ce dernier va orienter vos clients vers l’ancienne URL et afficher un message d’erreur 404. Vos backlinks redirigeront aussi les trafics vers l’ancienne l’URL et cela va nuire à vos classements. Et pire encore, vous serez pénalisé pour des liens morts.

Comment remédier à cette erreur ?

Il faut être attentif au moment de créer votre URL et être réactif quand une erreur survient au moment de la publication de votre page. Voici quelques conseils pour ne pas faire d’erreur liée aux URLs :

  • Utilisez uniquement des caractères que Google ou Googlebot arrivent à lire : des lettres, des chiffres; 
  • Il ne faut pas utiliser ces caractères : [] {}| 
  • Écrivez toujours votre URL en minuscule.
  • Utilisez les tirets pour séparer les différents mots quand vous créez une nouvelle page ;
  • Choisissez bien les mots clés H1 et H2, car les CMS génèrent automatiquement l’URL des pages sur la base des titres ou en-tête.

Une règle à respecter est de ne pas utiliser de date dans vos URL pour que le contenu de vos pages reste toujours pertinent.

erreur seo

CONCLUSION

Pour ne pas faire d’erreurs SEO qui impactent vos plateformes, il est vivement conseillé de faire de votre référencement naturel une priorité et cela dès le début. Prenez le temps de trouver les meilleurs mots-clés adaptés à votre activité et faites appel à un rédacteur professionnel pour la création de contenu autour de ces mots sémantiques. Soyez toujours à la pointe des actualités sur les balises méta, l’URL et la présentation de contenu. 

Pierre Woo

Expert en acquisition digital. La stratégie marketing n'a plus de secret pour Pierre. Après plus d'une dizaine d'années dans la direction Marketing, Pierre a cofondé 99digital pour accompagner les entreprises dans la croissance rentable grâce au SEO. Acquisition | Conversion | Fidélisation

Laisser un commentaire