Top

Audit SEO : tout sur l’analyse de site web

99 Digital / Agence SEO / Audit SEO : tout sur l’analyse de site web

L'audit SEO pour trouver les points d’amélioration

Un consultant SEO ou référenceur a pour objectif d’aider ses clients à gagner en visibilité sur Internet et particulièrement, à améliorer leur position dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

> Viser les top positions
ecran-desktop-seo-google

Un audit SEO ou analyse SEO est un ensemble d’outils qui permettent d’évaluer les performances d’un site. Il repère et corrige les erreurs d’une campagne de référencement et les problèmes techniques qui ralentissent votre SEO organique. Un audit de référencement peut être réalisé à n’importe quel moment. On recommande d’effectuer cette analyse de site au moins tous les trimestres ou avant la mise en place d’une nouvelle stratégie SEO.

Pourquoi un audit SEO ?

Un audit SEO peut aider à déterminer des objectifs mesurables et atteignables, en terme de référencement. L’analyse du site web, ses performances et ses faiblesses, permet de développer une stratégie marketing cohérente et pertinente. Celle-ci doit être composée d’indicateurs de performance ou KPI (Key Performance Indicator).

Par exemple :

  • augmenter le trafic du site de 50% en 6 mois
  • doubler le nombre de backlinks en 6 mois
  • générer 20% de prospects supplémentaires grâce au référencement naturel

Cette exploration à travers votre site web peut être réalisée par une agence SEO ou par le responsable webmarketing. Il s’agit alors d’une analyse de site web gratuite, qui fournit de précieuses indications et pistes pour stimuler le trafic sur un site.

Analyse SEO : le choix des mots clés

Le référencement naturel d’un site repose en grande partie sur votre capacité à vous positionner sur des mots clés pertinents. Le pari est de sélectionner des mots clés peu exploités par la concurrence mais populaires sur les moteurs de recherche. L’analyse SEO d’un site démarre donc par l’analyse de votre liste de mots clés. Comporte t-elle suffisamment de mots de longue traîne ? Reprend-elle trop de mots clés hyper concurrentiels ? Il convient de choisir les termes qui mènent le plus à une intention d’achat ou une prise de contact avec votre entreprise.

Google a développé un outil qui permet de connaître les mots clés qui ont créé un lien ou une consultation effective du site. Search Console vous aide ainsi à focaliser vos efforts sur les mots clés les plus performants. Pour chercher de nouvelles idées, Google Adword indique non seulement les performances d’un mot clé mais suggère aussi des expressions synonymes et leur indice d’efficacité.

Complétez cet audit de référencement par l’analyse des contenus. Aujourd’hui, les moteurs privilégient les textes longs et informatifs, uniques et originaux. Il faudra donc peut être enrichir vos pages de contenus rédigés. De même, pensez à analyser les url. Une url doit décrire l’idée principale et la place de la page dans l’architecture du site. Enfin, le mot clé sélectionné doit être présent dans l’URL, la balise Title, la balise meta description et au minimum le premier paragraphe du texte. Il est judicieux aussi de le citer dans la balise alt de l’illustration de votre page.

Suite à cette partie de l’analyse de site dédiée aux contenus, il convient de se pencher à l’audit de site web consacrée à l’expérience utilisateur. Celle-ci permet de comprendre si votre site répond bien aux demandes des internautes, de savoir comment ils interagissent avec vos pages. Vous pouvez par exemple mesurer le taux de rebond – disponible sur Google Analytics – c’est-à-dire le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur votre site via une page et qui l’ont quitté sans consulter d’autres pages.

Observez également le temps moyen passé sur votre site. Si tous vos textes dépassent 1000 mots mais que le temps de lecture moyen ne dépasse pas 1 minute, il est probable que ceux-ci ne soient pas suffisamment engageants. Enfin, vérifiez que la conversion d’un simple visiteur en prospect soit optimisée. Cela peut se faire via des boutons « call-to-action » au bas de chaque page, un formulaire contact accessible, des informations complètes sur vos prestations, des liens vers vos réseaux sociaux… bref, une véritable stratégie inbound marketing.

Audit de référencement : aussi un contrôle technique

Les problèmes techniques pénalisent le référencement d’un site. Il convient de vérifier la vitesse de chargement, l’adaptabilité aux écrans de mobile, la concurrence de deux pages sur un même mot clé, des éventuels problèmes de redirection, du contenu dupliqué, des pages qui n’existent plus, etc.

Le premier critère est la vitesse de chargement du site. L’idéal étant d’atteindre un chargement inférieur à une seconde. De nouveau, Google a mis au point son propre outil d’analyse de site web : PageSpeed Insights. Celui-ci indique les performances de vos pages et suggères des points d’amélioration.

Viennent ensuite les redirections. Elles permettent de guider l’utilisateur d’un contenu qui n’existe plus à une page plus pertinente. Il est admis que Google préfère les redirections 301, perçues par le moteur de recherche comme plus appropriées que les redirections 302. Aussi, changer toutes vos redirections 302 en redirections 301, plus « autoritaires » sera perçu comme une marque de confiance des robots Google.

Soyer attentif enfin aux contenus dupliqués, c’est à dire un contenu identique que l’on retrouve sur plusieurs pages d’un même site ou plusieurs sites différents. Cela peut être par exemple le cas d’un site accessible en version www.monsite.com et accessible en monsite.com Dans ce cas, il faut que l’une des adresses, celle de votre choix, soit une redirection. De même, il convient de surveiller à la fois le contenu de toutes les balises. Les Title et les metadescription doivent être uniques pour chaque page, au même titre que les contenus proprement dits.

Analyse de site web : est-il correctement indexé ?

Enfin, pour que Google crée du trafic organique vers votre site web, celui-ci doit être indexées par le robot, dans son intégralité. Pensez donc à auditer le fichier robots.txt afin de vous assurer de l’indexation. Depuis Search Console, cherchez la commande « Disallow:/ » qui indique aux robots de ne pas indexer une page ou tout le site et supprimez-la. Vérifiez aussi la présence d’une sitemap, un plan de site en fichier XML qui reprend la liste des URL à indexer.

L’architecture d’un site influence grandement ses performances et doit donc être analysée dans un audit SEO. La navigation doit être claire, indiquée via un fil d’Ariane de préférence. Les liens internes et externes doivent utiliser aussi des textes d’ancres clairs et compréhensibles.

Expertise SEO

Vous souhaitez progresseer en référencement naturel ?