Top

Ne pas investir dans le SEO peut vous coûter cher

99 Digital / Référencement  / Ne pas investir dans le SEO peut vous coûter cher
ne-pas-investir-dans-le-seo-peut-vous-couter-cher

Ne pas investir dans le SEO peut vous coûter cher

Pour développer la visibilité en ligne de votre entreprise, investir dans les leviers d’acquisition est primordial. En termes de search targeting, beaucoup se ruent sur le référencement payant (SEA) car les résultats sont très rapidement visibles et ont tendance à négliger le SEO.

Pourtant, le référencement naturel est un canal qui génère beaucoup de visibilité. C’est également celui qui vous permettra de générer plus de trafic qualifié. Certes, le SEO nécessite de la patience mais ne pas investir dans ce levier pourrait vite vous coûter cher.

Alors, pour quelles raisons faut-il investir dans le référencement naturel ?

Quels sont les principaux leviers d’acquisition ?

 

Les leviers d’acquisition digitaux sont multiples et ont des spécificités propres à eux. Il est donc important de bien les choisir en fonction de ses objectifs et budget marketing. Les entreprises doivent mettre en place un mix marketing qui leur serait adapté.

On distingue alors 4 canaux principaux : le social, le retargeting, le pretargeting et le search.

Dans cet article, nous vous expliquerons chaque canal afin de vous permettre de faire le bon choix !

 

Le social

Les réseaux sociaux sont un canal fiable qui vous permettra de convertir à court-terme. En effet, ils vous permettent de créer votre communauté, d’échanger avec les consommateurs qui vous suivent sur les réseaux et cultiver un intérêt commun pour votre produit ou service. Ainsi, cette proximité vous permet de toucher une cible qualifiée, qui apprécie déjà votre marque.

 

Le retargeting

Vous avez certainement déjà vu un pop-up qui vous obligeait à accepter un cookie en naviguant sur un site internet. Cette technique fait partie du retargeting. En installant une balise en JavaScript dans le footer de votre site, vous pourrez récolter les cookies et ainsi proposer des publicités qui redirigeront les internautes vers votre site. Le but étant de transformer vos visiteurs en clients de façon automatique.

Mais attention ! On ne peut pas considérer cette technique comme un levier vous permettant d’acquérir de nouveaux clients. Ici, l’idée est de cibler des prospects qui ont déjà démontré un certain intérêt pour votre marque. Et ainsi, recibler ces personnes en leur proposant des contenus relatifs à votre enseigne.

 

Le pretargeting

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un levier prédictif qui cherche à cibler vos futurs clients. Ici, on oublie les prospects chauds et on se focalise sur les clients « froids » qui ne vous connaissent ni d’Eve ni d’Adam. Cette méthode se base sur l’intelligence artificielle et le machine learning afin de capter les signaux lancés par les internautes. Des algorithmes prédictifs vont détecter les intentions des utilisateurs et optimiser les recommandations.

 

Le search targeting

Le search est le principal levier d’acquisition qui occupe 40 à 50% des budgets digitaux. Vous vous demandez alors pourquoi ce levier nécessite autant d’investissement. Tout simplement parce que Google capte 90% des recherches.

Il existe 2 approches dans le search targeting :

  • Le SEO ou Search Engine Optimization: il s’agit du référencement naturel, le but étant de ranker son site à la première position dans la page des résultats. Se positionner sur le top 3, c’est s’assurer d’attirer de nouveaux consommateurs et capter du trafic.
  • Le SEA ou Search Engine Advertising: vous donne la possibilité d’intégrer des annonces payantes au-dessus des résultats naturels. Utilisé sur le court terme, il permet un ROI rapide mais demande parfois un investissement considérable sur certains mots-clés très concurrentiels.

Alors que l’investissement dans le SEA est vite rentable, on ne peut pas en dire de même que pour le SEO. Pourtant, il possède un fort potentiel d’acquisition online. Alors, ne tardez plus à découvrir les raisons pour lesquelles investir dans le SEO est un must !

 

Pourquoi investir dans le SEO ?

 

1 – Pour ne pas perdre de trafic

Avant tout, mettons les choses au clair. Ne pas faire de SEO ne signifie pas que vous n’aurez pas de trafic organique sur votre site. Cependant, à certains moments de la vie de votre site, ceci devient indispensable.

Prenons exemple sur l’un des chantiers typiques qui nécessite l’intervention du SEO : une refonte ou une migration de site. Dans ces cas, une bonne anticipation au niveau SEO est indispensable. Sans cela, vous pouvez être amené à perdre une partie du trafic SEO, voire sa totalité.

 

2 – Pour économiser

Alors, certes, le SEA génère du revenu très rapidement, mais il a un coût. Admettons que vous avez un mot-clé A et que le CPC (coût par clic) de ce dernier est de 0.75€. Le mot-clé A génère 6 000 visites par mois, ainsi chaque mois il vous coûtera 4 500€ (6 000 x 0.75).

Alors pourquoi ne pas utiliser ce budget pour travailler votre SEO et garder votre visibilité sur le long terme ? Ou alors de rééquilibrer les parts SEO et SEA dans le budget marketing ?

 

3 – Pour plus d’opportunité

Ce n’est un secret pour personne, être positionné sur la 1ère page de résultats Google c’est bien mieux qu’être sur la 2e page. De nombreuses entreprises ont vu leur trafic organique et revenu accroître après être passé sur la 1ère page des résultats Google. Encore mieux si vous êtes bien positionné sur un mot-clé à fort volume.

Illustrons cela avec un exemple. Calculons le ROI de votre mot-clé A qui comptabilise 6 000 visites par mois avec un taux de conversion à 3.5% :

  • Votre mot-clé A pourra vous apporter 210 clients (6 000 x 0.035).
  • Si le panier moyen s’élève à 25€, vous allez générer 210 x 25 = 5 250€ de chiffre d’affaires par mois grâce à ce mot-clé uniquement.

 

Pour conclure, le SEO, s’il est bien travaillé, vous fera bénéficier d’une visibilité durable et votre ROI ne pourra qu’être bon. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous devez maintenant négliger le SEA. A vrai dire, ces deux leviers sont complémentaires. Alors si vous avez un budget conséquent, autant optimiser ces deux leviers. Sinon, pourquoi ne pas prioriser le SEO ?

Share
No Comments

Post a Comment